Les Amis de la Collégiale de Picquigny

Les Amis de la Collégiale de Picquigny

Éléments remarquables


La nef

La grande nef du XIIIe siècle, très élancée comporte cinq travées amorties en tiers-point et à moulures toriques qui reposent sur des piliers cruciformes cantonnés de colonnes engagées, aux chapiteaux ornés de crochets et de feuilles d'eau.



0 Poster un commentaire

Fonts baptismaux (XVe siècle)

Les Fonts Baptismaux de l'église consistent en une vaste cuve rectangulaire en pierre et datent du XVe siècle. Au-dessus du socle, ses flancs sont décorés de nombreux panneaux sculptés et surmontés d'accolades que couronnent des fleurons de choux frisés.

 



0 Poster un commentaire

Saint Roch

L'âge et l'origine de cette statue sont encore inconnus. Retrouvée dans la vase lors d'un curage de la Somme, on l'attribue à Saint Roch,qui est habituellement représenté accompagné du chien qui, selon la légende, l'avait sauvé en lui portant de la nourriture alors que frappé par la maladie, il était contraint à l’isolement. Il est le saint patron des pestiférés auxquels il s'est consacré après sa guérison.



0 Poster un commentaire

Chapelle Saint Sébastien

 C'est dans la chapelle Saint Sébastien que les vidames de Picquigny assistaient discrètement à la messe.

Un hagioscope permettait d'entendre et d'apercevoir la célébration de l'office sans être vu.

C'est sur cette chapelle latérale, longtemps laissée à l'abandon que se sont portés les premiers soins des Amis dxe la Collégiale.



0 Poster un commentaire

cadran solaire

À l'extérieur, sur un des contreforts Nord-Est du chevet, on aperçoit ce cadran gravé sur la pierre. Les lignes sont presque parallèles avec cette particularité : chiffres arabes pour le bandeau du haut et chiffres romains pour le bandeau du bas. Le stylet est perpendiculaire au mur.



0 Poster un commentaire